Les Chèvres de MiLo

Nos chèvres sont uniquement de race Alpine ! Actuellement nous sommes à 72 chèvres en production, ces mêmes chèvres qui nous donnent leur lait pour le transformer en fromages. Sur l’exploitation, vous pourrez trouver des chèvres qui ont jusqu’à 10 ans ! Et aussi des toutes jeunes qui seront le troupeau de demain.

Michel nous a confié son troupeau qu’il a élevé et chouchouté depuis 26 ans. Il a réalisé une sélection rustique, adaptée aux terrains de Sourcieux. Elles produisent un lait riche pour de meilleurs fromages !

Toutes nos chèvres ont un nom ! Si vous venez en période de mise bas sur la ferme, vous pourrez nous donner vos propositions. Voici quelques exemples : Merveille, Gudule, Java, Déesse, Duchesse, Favorite, Noria, Énigme …. Et si vous vous demandez pourquoi certaines ont des colliers, cela nous permet de les reconnaître selon leur âge et ainsi d’adapter leur alimentation.

Pour le moment elles sont écornées mais les chevrettes de 2020 ont déjà leurs petites cornes qui sortent ! Nous avons décidé d’arrêter d’écorner.

Nos chèvres sont nourries au maximum avec ce que nos terres sont capables de produire. Nous achetons une partie des céréales (maïs/Sainfoin) certifiées sans OGM. Elles sortent toute la journée au pâturage quand le temps le permet. Vous pourrez les trouver tout autour de l’exploitation. Couchées en train de faire une sieste au soleil, gambadant gaiement dans les vallons, en train de manger l’herbe ou, pour les plus gourmandes, dévorant des petites repousses de buisson, elles en raffolent !!!

Les chèvres ne produisent pas le lait uniquement pour nos beaux yeux mais surtout pour nourrir leurs chevreaux. Et pour avoir des chevreaux il faut une reproduction. Nous possédons 3 boucs Alpins sur la ferme. La gestation prend 5 mois ! Les chèvres sont taries (arrêt de la lactation) deux mois avant la mise bas afin qu’elles se reposent.

Nous avons choisi d’avoir plusieurs périodes de mise bas afin d’avoir du lait toute l’année.

  • Une première mise bas sur les chèvres en saison dite « classique » avec des chevreaux qui naissent autour de mi-février. Les femelles seront gardées pour le renouvellement du troupeau.
  • Une deuxième mise bas qui ne concerne que les femelles qui n’ont jamais mis bas (primipare) ; à l’âge de 18 mois. Les chevreaux naissent mi-octobre/ début novembre. Nous avons choisit cette méthode afin que nos chèvres prennent le temps de grandir correctement. Et cela nous permet d’avoir du lait pour vos plateaux de fromages si appréciés pour les fêtes de Noël !

En ce qui concerne la traite, nous avons fait le choix de traire nos chèvres une seule fois par jour, le matin à 7h30. Nous sommes équipés d’une salle de traite qui nous permet de traire 12 chèvres à la fois. Mais elles ne voient pas le temps passer ; trop absorbées par les gourmandises distribuées ! Tout le lait est transformé sur l’exploitation, si vous voulez en savoir plus il faut aller dans la rubrique : Les Fromages de MiLo.

Pour la nuit et les périodes hivernales, nous possédons un bâtiment composé de :

  • une chévrerie : les chèvres, boucs, chevrettes ont la possibilité de rester en bâtiment s’ils le souhaitent mais toujours avec un accès à l’extérieur. C’est également ici que les animaux reçoivent leur concentré, leur foin et les soins si nécessaire (parage des onglons). Leur litière en paille est produite sur l’exploitation !
  • Une salle de traite : Équipée en 2×12 postes pour des quais de 24 places. Nous distribuons une partie des concentrés en salle de traite. Le lait est directement emmené au tank afin d’être refroidit à une température de 22°C avant d’être transformé en Fromagerie.
  • Une Fromagerie : composée d’une salle de caillage à 20°C, d’une salle de fabrication où nous moulons l’ensemble de nos fromages. Ensuite une salle de séchoir, une salle d’affinage et enfin pour terminer le cycle du fromage une salle de vente !
  • Un stockage : Nous y entreposons le foin que nous avons produit sur l’exploitation ainsi que la paille. Nous pouvons stocker pour l’année entière.
  • Des silos : Pour stocker les céréales produites sur l’exploitation ainsi que celle achetées.